Un virus peut en cacher un autre
Pratique,  Spiritualité

Un virus peut en cacher un autre

Un virus peut en cacher un autre

Depuis quelques semaines, nous assistons en Europe à la propagation du Coronavirus, le Covid-19. Ce virus qui à ses origines en Chine où il s’est déclaré à la mi décembre 2019.

Dès ce lundi 16 mars 2020, tout sera fermé sauf les magasins alimentaires, les pharmacies et les tabacs-presse.

Sous l’effet de ce virus, le monde entier commence à se paralyser et on voit déjà les signes d’alertes vers une crise boursière, financière et économique se profiler à l’horizon.

Chine: découverte d'une nouvelle épidémie de grippe aviaire H5N1

Mais on à découvert un virus encore plus mortel qui fait sont apparition toujours en Chine, le H5N1. D’après les scientifiques il aurait un taux de mortalité de 60%.

Dans un article du 3 février 2020 de BFNTV et un autre pour le journal RTL, on rapporte que la Chine fait face à un 2ème virus, le H5N1.

L’épidémie aurait débuté dans une ferme du district de la ville de Shaoyang, à annoncé le ministère de l’agriculture chinois le samedi 1er février 2020.

L’exploitation compte 7.850 poulets dont 4.500 sont morts par contagion.

Les premiers cas européens ont étés signalés en :

  • Pologne le 31 décembre 2019
  • Slovaquie premier foyer confirmé le 09 janvier 2020
  • Roumanie, un premier foyer domestique a été confirmé le 14 janvier 2020
  • Hongrie, un premier foyer domestique a été confirmé en janvier 2020

Depuis plusieurs semaines, des foyers de grippe aviaire (H5N8) ont été détectés dans des élevages en Pologne, Slovaquie, Hongrie et Roumanie, mais aussi dans la faune sauvage en Pologne.

Et pour la France, je n’ai rien trouvé concernant cette nouvelle grippe aviaire H5N8, sous-type de la grippe A.

Mises à jour du 8 mars 2020

Les essentiels

Bulgarie : Trois nouveaux foyers domestiques H5N8 ont été confirmés les 02 et 05/03/2020 au sein d’élevages de canards et de volailles (espèce non précisée) dans le centre du pays (source : Commission européenne ADNS au 08/03/2020).

Pologne : Trois nouveaux foyers domestiques ont été confirmés entre le 01 et le 04/03/2020 au sein d’élevages de canards et de volailles (oies, canards, poulets à chair et poules pondeuses) dans le centre et le sud du pays (source : Commission européenne ADNS au 08/03/2020).

Influenza aviaire: le point sur la situation en Europe

La situation liée aux foyers d’influenza aviaire hautement pathogène en élevage de volailles (IAHP de type H5N8) confirmés en Pologne, Slovaquie, Hongrie, Roumanie, République tchèque et Ukraine ces dernières semaines est préoccupante. Un foyer vient d’être découvert en Allemagne qui concerne une basse-cour, située à une centaine de kilomètres de la frontière avec la France. Conformément à la réglementation de l’Union, ces cas sont gérés avec les mesures de police sanitaire strictes: abattage, séquestration et limitation des mouvements des volailles, afin d’éviter toute propagation du virus. Deux cas dans la faune sauvage ont aussi été déclarés en Pologne et en Allemagne. (Voir le PDF)

Bulletin hebdomadaire de veille sanitaire

Les tableaux ci-dessous sont extraits du bulletin hebdomadaire de veille sanitaire internationale en santé animale en date du 10 mars 2020

Pays

Foyers domestiques

Foyers avifaune captive

Cas avifaune sauvage

Allemagne

1

0

1

Bulgarie

6

0

0

Hongrie

4

0

0

Pologne

32

0

1

République tchèque

2

0

0

Roumanie

2

0

0

Slovaquie

3

1

0

Ukraine

1

0

0

TOTAL

51

1

2

Pays

Espèces domestiques

Espèces avifaune

captive

Espèces avifaune

sauvage

Allemagne

poules pondeuses, canards,

oies

Oie rieuse (Anser

albifrons)

Bulgarie

canards, volailles (espèce non

précisée)

Hongrie

dindes et canards

Pologne

canards, oies, dindes et poules

pondeuses

basses-cours

Autour des palombes

(Accipiter gentilis)

République tchèque

Basses -cours, canards

Roumanie

poules pondeuses

Slovaquie

basses-cours

pas de précision

concernant l’espèce

Ukraine

volailles (espèce non précisée)

L'influenza aviaire

En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous aurez des informations répartis en différents sous-liens. Il suffit de choisir celui qui vous intéresse. Il y à tout ce qu’il faut savoir sur l’influenza aviaire.

Comprendre le virus H5N1

Qu’est-ce que le virus H5N1, ou virus de l’influenza aviaire, et est-ce que vous et vos proches devriez vous inquiéter pour votre santé? Avec tous ces renseignements qui circulent dans les médias et en ligne, il est difficile de distinguer les faits de la fiction. La spécialiste des maladies infectieuses, la Dre Caroline Quach, répond aux interrogations. Pour ouvrir le lien cliquez sur le bouton ci-dessous.

Penchons nous sur quelques faits

Comment ça se fait que de plus en plus de virus arrivent à muter de l’animal à l’homme ?

D’après une étude du Prof. Dr. Walter J. Veith, ce n’est que vers la fin des 90 que les virus ont mutés à l’homme. Mais cela n’était possible qu’à travers le porc. Donc avant les années 2000, les virus qui infectaient les animaux, n’étaient pas en mesure de passer cette frontière invisible et contaminer l’humain. Cependant juste avant 2000, il était, du coup possible pour certains virus de l’animal de muter et de passer ensuite à l’humain. Mais cela n’était possible uniquement à travers le porc.

C’est après 2004, soit 4 ans après les premiers cas de mutations de virus d’origine animal à l’humain, que la transmission à travers les animaux s’est encore élargit. Ce n’est plus uniquement à travers le porc que l’humain peut se contaminer mais différents types d’animaux.

la Bible nous avertie

Ce qui est intéressant de constater ici est le fait que la Bible nous avertie sur la consommation de viande.

Ainsi dans Lévitique le chapitre 11 des versets 1 à 47, on prend connaissance de l’ensemble des animaux que l’humain à le droit de consommer et non.

Le paradoxe est qu’au début, la contamination des humains par des virus issus du monde animal n’était possible qu’à travers le porc. Le porc fait partie des animaux impurs cités dans Lévitique 11: 1-47. Et c’est justement le porc qui était à l’origine des premiers cas de transmissions de virus animal à l’humain.

Lévitique 11:7-8

7 Vous ne mangerez pas le porc, qui a le sabot fendu, le pied fourchu mais ne rumine pas; vous le considérerez comme impur. 8 Vous ne mangerez pas leur viande et ne toucherez pas leur cadavre; vous les considérerez comme impurs.

Nous sommes à la fin des temps.

Je maintien ce que j’ai écrit dans cet article, nous sommes à la fin des temps. Les temps de l’Apocalypse.

Dans le cas où ce nouveau virus H5N1 mute vers l’humain,(ça ne l’est pas encore), mais admettons le. Alors il faudra compter 70,000 décès au lieu des 4000 actuels dus au Covid-19

Pour l’instant ce n’est qu’une théorie, sauf que des souffrances s’abattront sur l’humanité. Ces souffrances sont les épidémies, famines, guerres, problèmes climatiques. Ce que nous vivons aujourd’hui n’est que le début.

Matthieu 24:7-8

7Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. 8Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.

Cependant, si toutes ces crises, catastrophes, famines et épidémies vous angoissent et vous effraie, il serait peut être temps de se tourner vers Yéshua Ha’Mashah parce que comme il est dit dans Matthieu 11:28 et dans Jean 14:28

Matthieu 11:28

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

Jean 14:28

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point.

Pour conclure

Nous n’avons pas encore réalisés de l’ampleur de conséquences dues au Coronavirus Covid-19, que se profile déjà une grippe aviaire. Ce virus du type H5N1 et/ou H5N8, n’ont certes pas encore mutés à l’humain, mais le risque existe et des précautions s’imposent déjà maintenant.

Les survalistes et ceux qui pratiquent la résilience et l’autonomie peuvent déjà prendre des précautions pour mettre leurs poules, cailles etc. en sécurité dans des enclos inaccessibles aux oiseaux sauvages, moineaux, mésanges, etc.

Il y a de fortes chances que du moment où ils en parlent aux infos, il sera trop tard, le mal est peut être déjà fait. 

Si cet article vous a plus, celui-ci pourrait aussi vous intéresser.

Soyez vigilants.

Que YESHUA HA’MASHIAH vous garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =