Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?
Pratique

Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?

Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?

Depuis quelque temps déjà vous voulais parler d’une pratique qui se propage partout sur le net. Je vois Ça trop souvent sur YouTubes et Ça m’agace à chaque fois.

Ça c'est le bâtonning !

Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?

                                                                    Source image

On confond souvent bushcraft et survivalisme. Je vous donne ici mon point de vue survivaliste et j’ose affirmer que le bâtonning est une bêtise. Une erreur qui pourrait vous être fatale. Dans cet article, nous verrons Pourquoi le bâtonning est une bêtise.

À en voir les vidéos de présentation de couteaux on à l’impression que pour valider la qualité de l’outil, il faut passer par le test du bâtonnig toutefois le bâtonning n’est en aucun cas une pratique survivaliste.

Qu'est-ce qu'on appelle "bâtonning"?

Petite explication pour celles et ceux qui ne savent pas en quoi consiste le bâtonning. Il s’agit de fendre du bois avec un couteau. On enfonce la lame d’un couteau à travers un bout de bois par la force obtenue au moyen d’une masse. Cette masse est souvent un autre bout de bois (bâton) c’est de là que vient le terme bâtonning.

Attention je ne dit pas que ce n’est pas faisable, je dis que c’est une bêtise de servir de son couteau comme coin à fendre du bois. Certes il existe des couteaux assez robustes pour bâtonner, mais je maintient que c’est une bêtise.

Le Ka-Bar, un couteau de légende

 

le Ka-Bar USMC est un couteau qui à forgé sa réputation au combat. Il y en à eu des milliers en utilisation au cours de la seconde guerre mondiale. Mais ce couteau est sensible au bâtonning, ça n’est pas le premier qui casse avec cette pratique stupide. Pratique qui démontre d’ailleurs l’ignorance de l’utilisateur !

Ka-Bar USMC
Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?

Sur l’image ci-dessus, on voit bien que la soie du couteau est plus faible que la lame. Voilà un premier point qui démontre que le bâtonning est une bêtise ?

Un couteau comme le WING ou le gros Bowie TX, pourrais facilement être utilisé pour fendre du bois cependant Je ne le ferais que si c’est vraiment vital pour moi, autrement non.

Alors quand je pense que beaucoup vont imiter ces ignorants et maltraiter leur couteau ça m’irrite au plus haut point. Imaginez vous faites ça avec un couteau qui a un manche coulé sur un bout de soie de quelque centimètres, combien temps va-t-il tenir ?

Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?

Les couteaux représentés ci-dessous sont de bons couteaux pour diverses utilisations, toutefois ils ne sont PAS adaptés au bâtonnig.  Source image

Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?

L'essence et la texture du bois à fendre

Le bois à fendre est aussi un facteur important qui vas impacter le couteau. Chaque essence réagit autrement et à une résistance différente. Des questions se posent :

  • Est-ce du chêne, de l’érable, du frêne ou un résineux ?
  • Est-ce du bois lisse ou est-ce qu’il y à des nœuds ?
  • Un bout de la souche ou une branche?
Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?
Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?
Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?
Si vous ne tenez pas compte de ces détails, ils auront des conséquences dramatique sur votre couteau.

L'invention de la hache prend tout sons sens.

Hache en Survie
Hache en Survie

Ce n’est pas pour rien qu’au fil du temps, on à modifié les outils. À la base le couteau est conçu pour couper et une hache est faite pour fendre.

Si vous utilisez votre couteau pour fendre du bois il y à des risques à courts termes.
  • Le couteau se casse en deux

  • La pointe du couteau casse sous l’effet des chocs

  • Le manche du couteau se désolidarise de la lame.

           Source image                                         Source image                                    Source image  

Les effet à long terme :

  • Le métal se fragilise sous les coups répétés de la masse. Cela est accéléré si les bouts de bois sélectionnés sont très gros et difficiles à fendre.
  • la tenue de coupe est amoindrie

  • Les ré-affûtage devrons se faire  plus souvent.

Attention, je ne parle pas de fendre une petite branche avec un gros couteau, je parle ici de ce que je vois, des personnes qui fendent des bûches presque de même diamètre que la longueur de la lame ou qui fendent des bouts de bois avec d’énormes nœuds. Cela demande une telle force de frappe que c’est de la maltraitance de couteau identique à de la forge à froid.

Le bâtonning fait trop de bruit ! Du bruit répétitif.

Dans une situation de survie, pas la survie à la Bear Grylls. (petite parenthèse, dans une réelle situation de survie ce que fait ce type serait insensé et irresponsable. Il prend des risques inutiles juste pour faire un show.)

Je disait que dans une situation de survie l’autre problème que pose le bâtonning est :

 Le BRUIT !

TOC TOC TOC TOC, c’est comme si vous criez à travers la forêt «Je suis ici», «Je suis ici»,«Je suis ici»

Voici une vidéo de Wildsteer qui montre les tests de coupes du WING. Rien à redire sur le couteau, cependant je vous demande de noter le bruit que l’on fait en bâtonnant ou en faisant des coupes à la volée. Une scie serait certainement beaucoup plus discrète et la lame de votre couteau plus épargnée.

Dans une situation bushcraft ça passe quoi que le garde forestier à aussi des oreilles. En survie c’est tout autre chose, il faut être le plus discret possible.

 

Si nous avons réussit à attraper un lapin, nous n’avons pas forcément envie de le partager avec d’autres.

Est-ce une question de poids ?

Il y à des bushcrafteurs qui cherche à faire des sorties avec le minimum de poids possible, le stricte minimum quoi. Nous ne sommes plus en bushcraft, fini tout ça. Le monde à basculé en mode survie, nuance.

Si vous faites partie de ceux qui veulent s’en tenir au minimum, posez vous les questions suivantes :

  • Est-ce que mon couteau est assez robuste pour faire du bâtonning tout le temps ?

  • Suis-je en mesure de le ré-affûter facilement  ?

  • Que vais-je faire si je casse mon couteau ?
  • Suis assez stupide de me retrouver avec juste un couteau pour tout faire ?

  • Est-ce que le poids de mon sac à dos serait considérablement alourdi si j’emporte avec moi une scie et une petite hache ou un tomahawk ?

Pour les incorrigibles bâtonneurs

Si c’est plus fort que vous, alors employez une technique de batonnage appropriée. Il existe de nombreuses façons d’atténuer les dommages et les bris potentiels de votre lame.

Quelques conseils pour développer une technique de batonnage appropriée:
  • Choisissez la section de bois à fendre de façon à ce que la lame dépasse au minimum de la moitié. en respectant ces proportions, on pourra déjà éviter de frapper uniquement sur la pointe du couteau. On sait que la pointe est généralement plus fragile et susceptible de se casser.
Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?
  • Placez le couteau perpendiculaire au support, et non incliné à un angle. Frappez le centre du couteau avec le bâton jusqu’à ce que le couteau soit correctement logé dans le bois, puis passez à l’étape suivante en frappant sur la partie dépassante.
  • Si la bûche à déjà une fissure, utilisez là pour commencer votre Bâtonning
Pourquoi le bâtonning est une bêtise ?

N’utilisez que des couteaux pleine soie avec une épaisseur de lame assez robuste.

Pour conclure:

Je pense que cette mode d’enfoncer un couteau par la force dans une bûche est stupide. Elle gaspille de l’énergie et risque de trahir l’emplacement de votre camp.

Avez vous réfléchis aux conséquences fâcheuses avec lesquelles il faudra composer si vous cassez votre couteau ou si vous êtes découverts parce que vous avez naïvement suivis les conseils d’ignorants ?

Non ? Alors faites le.

J’espère que vous avez compris pourquoi le bâtonning est une bêtise.

Réfléchissez par deux fois avant de suivre les conseils d’ignorants parce que lors de l’effondrement on ne pourra pas racheter aussi facilement un autre couteau.

Si le theème de la survie vous intéresse, abonnez-vous à la Newsletter en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Que Dieu vous garde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 − 3 =