Piratage en pleine crise de Covid-19.
Sécurité

Piratage en pleine crise de Covid-19.

Piratage en pleine crise de Covid-19.

Piratage en pleine crise de Covid-19.

Piratage en pleine crise de Covid-19, les données de l’OMS, de l’Institut de virologie de Wuhan, National Institutes of Health (NIH) et de la Fondation Bill et Melinda Gates ont-elles été piratées ?

Données sauvegardées dans un fichier cache.

Le 23 avril 2020 différents journaux ont révélés des attaques de piratage de grande envergure contre l’OMS, la fondation Bill et Melinda Gates, National Institutes of Health (NIH) ou encore l’Institut de virologie de Wuhan.

Il paraît que des milliers d’E-mails et de mots de passe ont été piratés et diffusés entre autre sur Twitter. Pour l’instant on ne dispose encore pas de plus d’informations, mais d’après le site Intelligence Group environ 25,000 adresses E-mail et mots de passe appartenant aux organismes mentionnés plus haut sont en cause. Les données ont été sauvegardées dans un fichier cache sur 4chan avant d’apparaître sur plusieurs autres sites web.

Enquête en cours

À l’heure actuelle, le site Intelligence Group n’a pas pu vérifier si les adresses e-mail et les mots de passe étaient authentiques.

Les données numériques de l’Organisation mondiale de la santé, de l’Institut de virologie de Wuhan, de la Fondation Gates et d’autres instituts travaillant sur la nouvelle pandémie de coronavirus ont été piratées, avec des milliers de courriels, mots de passe et documents divulgués en ligne.

Bill Gates - vaccins
Piratage en pleine crise de Covid-19.

Selon le SITE Intelligence Group, qui surveille les groupes terroristes virtuels, les pirates ont partagés environ 25 000 adresses e-mail et leurs mots de passe des groupes qui sont à l’avant-garde de la guerre contre la pandémie mondiale.

De nombreuses captures d’écran des documents, des e-mails et de leurs mots de passe ont également été publiées sur Twitter. La divulgation de ces données à été faite dimanche et lundi.

Une photo publiée en cours de vérification.

                                                  Splincing = épissage

La photo ci-dessus n’est pas encore certifiée conforme pour le moment. Elle montre la combinaison de 2 virus, coronavirus et VIH. Cette théorie à déjà été publiée par des chercheurs indiens. Cependant Il faut savoir que leur conclusion a été rejetée par les autorités sanitaires.

Les organismes visés

Le National Institute of Health (NIH) était la plus grande victime de piratage avec 9 938 courriels et mots de passe publiés en ligne. Jusqu’à 6 857 courriels et mots de passe des Centers for Disease Control and Prevention, 5 120 de la Banque mondiale et 2 732 de l’OMS ont également été divulgués.

La Fondation Gates, le groupe philanthropique privé du co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, et l’Institut de virologie de Wuhan dans la ville de Wuhan en Chine d’où est originaire la nouvelle pandémie de coronavirus, ont également été ciblés par les pirates.

Attaque hasardeuse de hackers ou volontée délibérée ?

Il faut reconnaître que c’est quand même bizarre. Les sites des principaux acteurs en lien avec le Covid-19 sont apparemment piratés, entre autre celui de l’OMS. Ce piratage survient alors que ces dernières semaines elle fait aussi l’objet d’accusations. Entre autre on accuse l’OMS de favoriser la Chine et d’écouter les injonction de la fondation Gates.

Voir cet article.

Pas de piste pour le moment

Cependant, le SITE Intelligence Group n’a pas pu vérifier si les adresses électroniques et les mots de passe étaient authentiques. Un expert australien de la cybersécurité, Robert Potter, a affirmé qu’il était en mesure de vérifier si les adresses électroniques et les mots de passe de l’OMS étaient réels.

Rita Katz, directrice exécutive du SITE, a déclaré: « Les néonazis et les suprémacistes blancs ont capitalisé sur les listes et les ont publiées de manière agressive sur leurs sites. »

Liens/sources :

Pour conclure

Le monde que nous avons connus est en pleine mutation. Pour le moment l’enquête suit sont cours. Un vieux proverbe dit, «Il n’y a pas de fumée sans feu». Ce n’est pas surprenant que de choses comme ça arrivent. Apparemment seuls les médias mainstream financés par des multinationales disent la vérité. Sauf que cette vérité est leur vérité, pas la vérité. Souvent, les vérités diffusées par des petits enquêteurs sont annoncées comme fausses et les mensonges mainstream comme vérités absolues. Ça fait penser à ce qui est ce qui est écrit dans :

Ésaïe 5:20

Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume!

 

Prenez soins de vous et de vos proches, et commencez à faire vos recherches. Trouvez les vérités dans un monde noyé dans le mensonge volontaire ou par omission.

Que YESHUA HA’MASHIAH vous garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =