Lettre ouverte à la chancelière Merkel,
Pratique

Lettre ouverte à la chancelière Merkel

Lettre ouverte à la chancelière Merkel

Lettre ouverte à la chancelière Merkel,

Lettre ouverte à la chancelière Merkel, rédigée par la docteure Kathrin Haas. Mme Merkel, démissionnez ! »

Lettre ouverte du 29 avril 2020 à la chancelière Merkel intitulée :

Corona mensonges et tromperies

Avant propos

Partout en Europe des experts, des médecins, des professeurs en médecine, des virologues, des pneumologues, bactériologues, ect, élèvent le ton pour tenter d’arrêter cette médiatisation autour du Covid-19. Une médiatisation dans un but de prévention et de bienveillance ou pour faire peur et semer la panique ?

Voici la lettre ouverte rédigée par la Dr Katrin Haas. Le texte et la vidéo étant en allemand, je vous ai fait la traduction. Bonne lecture. Les liens originaux en allemand en bas de cet article.

Introduction

Katrin Haas est médecin généraliste en Allemagne. Dans cette vidéo chargée d’émotion elle lit la lettre ouverte qu’elle à envoyée au gouvernement allemand qu’elle et ses collègues ont écrite.

Dans cette lettre, la Dr Haas y résume très précisément les effets néfastes des mesures imposées en raison de la prétendue crise de Covid-19. Elle y démontre les contradictions et appelle à leur cessation immédiate et à leur annulation ainsi qu’à la démission des responsables politiques.

Cette vidéo est bien adaptée pour faire réfléchir tous ceux qui sont ancrés dans le système et croient encore fermement aux versions officielles rapportées par le gouvernement et les médias.

Par ailleurs, cette vidéo à déjà été supprimé sur YouTube. Pour cette raison, nous l’avons transcrit afin que le contenu soit conservé en cas de nouvelle censure. Vous trouverez également une deuxième chaîne ici sur laquelle la vidéo a été téléchargée.Lien ci-dessous.

La lettre ouverte

Bonjour

je m’appelle Katrin Haas. Je suis médecin généraliste et aujourd’hui, je vous relis officiellement la lettre ouverte déstinée à notre gouvernement fédéral, aux gouvernements des États de tous les États fédéraux allemands.

Au gouvernement fédéral de la République fédérale d’Allemagne et aux gouvernements des États de tous les États fédéraux

Très chère chancelière Angela Merkel, ministre Spahn, membres des gouvernements fédéral et des États allemands

Je suis médecin généraliste expérimenté et, surtout, citoyen concerné. Je vous écris ces lignes parce que moi et mes collègues co-signataires sommes loin d’être satisfaits de la politique actuelle.

Monsieur Spahn, pas plus tard que l’année dernière, vous avez dit, qu’un hôpital sur deux était superflu. Il y a eu beaucoup de débats sur la fermeture des hôpitaux ruraux pour les soins de base et standard, le démantèlement des lits qui n’étaient pas censés être nécessaires et l’expansion des grands centres. Les permanences téléphoniques ont été débattues. Vous, M. Spahn, avez exhorté les collègues généralistes

installés à offrir plus d’heures de consultation afin de réduire les temps d’attentes de rendez-vous chez les spécialistes. Les médecins généralistes, pédiatres et gynécologues devraient simplement faire plus de travail.

Je me demandais à l’époque si vous aviez une idée de ce qui se passait réellement dans le cabinet d’un médecin. Après les heures de bureau, vous n’êtes pas de suite libre. Ensuite, la documentation doit être prise en charge, la facturation, les rapports destinés aux médecins spécialistes. Pour les collègues travaillant comme médecins de famille, des visites à domicile et des visites dans des maisons de retraite s’imposent encore.

La crise de Covid-19 à Wuhan a alors commencée en janvier. Au lieu de prendre des précautions et peut-être acheter des fournitures médicales, il a été dit qu’il n’y avait aucun danger pour l’Allemagne. Mais c’est encore allé plus loin, des fournitures médicales réservés aux personnel allemand ont même étés offerts à la Chine comme fournitures de secours – des fournitures de secours qui ont été payées avec nos impôts.

En Chine, ils ont réussit à construire des cliniques de fortune avec une infrastructure complète en quelques jours, à quel point je me demandais comment cela était possible, car à titre de comparaison:

Un aéroport est en construction à Berlin depuis des années et ne sera probablement toujours pas achevé dans dix ans.

Puis en février, nous avons eu les premiers cas isolés en Allemagne. La quarantaine a été imposée, les mesures ont fonctionnés, tout était sous contrôle. Dans le même temps, de nombreux médicaments sont devenus rares, car la plupart des fabricants produisent en Chine en raison des pressions sur les coûts. Le virus s’est propagé progressivement en Europe et encore le 12. En mars, vous avez dit au nom du gouvernement, il n’y aurait pas de restrictions massives en Allemagne. Soyez rassurés ! Vous ferment rejetés les rumeurs d’un possible confinement, comme cela a déjà été fait dans d’autres États Européens, vous avez même estampillés ces rumeurs de Fake News.

Puis sont arrivées les premières fermetures d’écoles, suivies de restrictions commerciales, puis le confinement. Dans ce contexte, les droits fondamentaux de tous les habitants de ce pays ont été massivement réduits. Des personnes ont été expulsées de leur résidence secondaire, les malades dans les hôpitaux n’étaient plus autorisés à recevoir les visites de leurs proches, les résidents des maisons de retraite étaient littéralement enfermés. Des groupes entiers de travailleurs ( artisans commerçants) étaient généralement interdits de travail.

Ça aurait été un agent pathogène vraiment dangereux, j’aurais pu comprendre tout cela pendant une courte période.

Mais depuis le début de la crise, des actions alarmantes ciblées sur la peur et la panique ont été utilisées pour faire apparaître le virus plus dangereux qu’il ne l’est réellement. Les opposants critiques ont étés dépeints comme des théoriciens du complot, des radicaux d’extrême droite ou des patriotes extrémistes des néo nazis en quelque sorte. Les scientifiques qui ont défendu d’autres thèses que le Dr. Drosten, ont étés dénoncés. C’est ce même Dr Drosten qui avait d’ailleurs déjà donné de faux conseils sur la grippe porcine.

Heureusement, que le Covid-19 n’est pas aussi agressif. Parce qu’on à continué d’offrir beaucoup de matériel médical aux chinois et aux italiens, des respirateurs aux anglais. Cela malgré que le gouvernement ait souligné à plusieurs reprises, la rareté des ressources médicales et le risque de surcharge du système de santé. Bien sûr tout cela grâce à l’argent publique et aux impôts des citoyens. Mais tu dois aider bien-sûr !

Dans le même temps, les médecins et le personnel infirmier ont été informés que des économies devaient être réalisées sur les masques et les articles jetables. Le désinfectant s’est également rapidement épuisé, car il n’y avait pas assez en réserve pour le cas d’une crise. Et même s’ils l’avaient fait, ils auraient certainement étés partagés équitablement avec leurs voisins européens.

La science est discussion ! Ce sont les mots d’un de mes professeurs à l’Université de Mayence. Madame Merkel, vous êtes physicienne scientifique. Je voudrais vous rappeler les découvertes importantes que la physique a faites au cours des 150 dernières années et grâce aux discussions avec des opposants. Par exemple, les gens croyaient à une construction physique appelée éther, une substance hypothétique comme vecteur de tous les processus physiques. Grâce à de nombreuses expériences et calculs de différents chercheurs, nous sommes finalement parvenus à notre compréhension moderne de la physique aujourd’hui. Maxwell, Max Planck, Albert Einstein, Otto Hahn et bien d’autres ont eu le courage de penser de manière innovante, de penser différemment. Discuter de ces pensées et enfin acquérir des connaissances que nous tenons pour acquises aujourd’hui.

J’aurais particulièrement souhaité une table ronde dans une telle crise, lorsqu’un virus apparemment nouveau était entrain de faire son apparition – et cela avec des épidémiologies, des virologues, des spécialistes de l’hygiène et des statisticiens aux opinions différentes, afin de créer un terrain fertile et d’acquérir des connaissances grâce à la discussion.

Alors que la crise progressait, aucun médecin sur le front n’a été entendu, alors même qu’ils étaient les plus touchés par le virus. Où sont les médecins généralistes, les pneumologues, les médecins de soins intensifs et où sont les pathologistes dans votre équipe de conseillers ? Pourquoi les autopsies n’étaient-elles pas souhaitées au début? Est-ce que vous aviez peur que votre supercherie aurait été découverte plus tôt?

Par contre vous avez rapidement créé une atmosphère de peur dans la population. Le gouvernement a été réduit à un parlement central, les droits fondamentaux suspendus – temporairement, mais pour la première fois pour une durée indéterminée.

Des lois et des ordonnances discutables ont été adoptées à un rythme soutenu et les discussions n’ont pas été nécessaires. Pas besoin de liberté de presse, de liberté d’expression? – non, cela ne fait que créer de l’incertitude chez les citoyens!

Je me suis toujours demandé comment l’Allemagne avait réussi à construire une dictature à deux reprises. Maintenant je sais! Cela fait peur à quel rythme vous, Mme la chancelière, avez réussi à répandre tant de peur et de panique en premier, pour transformer les citoyens allemands en un troupeau de moutons dociles qui vous suivent aveuglément dans chaque abîme et vous célèbrent pour cela.

Votre première étape était de vous assurer qu’il n’y avait aucune résistance. La presse, qui est passée de la quatrième puissance à valet obéissant, a disséquée et démolie de manière médiatique chacun qui osait critiquer. Critique qui aurait pu vous être dangereuse. Et si cela ne suffisait pas, on reprend les méthodes de 1938, or aujourd’hui nous sommes plus modernes et préférons interner les opposants dans des cliniques psychiatriques avec motif : mental malade et confus.

Les voisins sont appelés à dénoncer, la police est sévère envers les personnes âgées pour alimenter les craintes, et des amendes et des règlements insensés sont introduits que le meilleur romancier n’aurait pu imaginer.

L’interdiction de contact est un moyen aisé d’empêcher la résistance de s’accumuler intra-muros . Les restaurants et les clubs fermés empêchent les discussions régulières qui pourraient être dangereux pour vous. Bien sûr, vous avez appris de votre passé en RDA et avez fait fermer les églises cette fois pour empêcher quelque chose comme les prières du lundi à l’église de Nicolai cette fois.

Mme la Chancelière, vous avez dit qu’il n’y avait pas d’alternative à la lutte contre le virus! Vous avez dit que personne ne serait abandonné dans la crise de Corona! Vous avez dit qu’il fallait des restrictions jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin et que tout le monde soit vacciné. Votre cher ami Bill Gates reçoit du temps publicitaire gratuit dans les médias publics mainstream, soulignant qu’il travaille déjà sur un vaccin, mais en raison de la pandémie, ils n’ont pas suffisamment de temps de le tester. Cependant, il est prévu de vacciner sept milliards de personnes.

Je ne suis pas opposée à la vaccination, mais les vaccinations doivent être contrôlées et validées. La vaccination est en fin de compte une intervention dans l’intégrité physique et doit donc toujours se faire sur une base volontaire, mais jamais sous la menace ou de conséquences! Parce que ce serait de la coercition !

Vous avez dit que vous ne vouliez pas ouvrir avec des orgies de discussion. Vous devez vous habituer à la nouvelle normalité avec le virus. À quoi ressemble la nouvelle norme? Vaccination forcée avec ce vaccin non testé? Surveillance de tous les citoyens? Emprisonner des citoyens dans leur propre pays? Censure de la liberté de presse et de la liberté d’expression? Enfermer des opposants politiques en psychiatrie?

Et quand les premières entreprises ferons faillite, vous les nationalisez ou les vendez à des organisations douteuses américaines ou chinoises ?

L’année prochaine c’est les élections. Y aura-t-il une deuxième ou même une troisième vague corona afin que les élections ne puissent pas avoir lieu, parce que le risque d’infection serait trop élevé? Au cours des derniers mois, nous avons jeté un regard critique sur la Chine, la Hongrie et la Pologne, où nous avons critiqué la mise en place de structures autoritaires dictatoriales. Mais nous sommes aveugle pour voir ce qui se passe chez nous, en Allemagne.

L’année dernière, nous avons célébré les 70 ans de la Loi fondamentale de l’Allemagne. Cette année, il a été violée d’une manière sans précédent.

Mme la Chancelière, je vous le demande, si vous vous souciez de la santé des citoyens, pourquoi n’avons-nous pas établie de confinement lors d’une épidémie de grippe dans les années précédentes, alors qu’il y avait cinq fois plus de décès? Jusqu’à présent, notre système de santé s’est jamais effondré. Peut importe le type de grippe.

Pourquoi les critères selon lesquels le confinement doit être levé sont-ils constamment modifiés? Pourquoi évoque-t-on toujours une deuxième vague et un deuxième confinement encore plus violente ?

Pouvez-vous réellement dormir la nuit avec une conscience tranquille ? Pouvez-vous toujours vous regarder dans le miroir le matin? Avez-vous demandée à ceux que vous souhaitez protéger s’ils voulaient le faire à ce prix?

Vous rendez-vous compte du nombre de chômeurs que représente ce confinement ? Savez-vous combien de personnes travaillent dans la restauration, la construction de salons d’exposition, d’artiste sur scène ou l’industrie du tourisme?

Et au sujet de «Nous ne laisserons tomber personne !» – savez-vous ce que ce confinement signifie pour les entreprises à but non lucratif telles que les auberges de jeunesse? Aucune aide n’est fournie pour ces derniers! De nombreux emplois en Allemagne en dépendent également.

Savez-vous comment est ressentie la distance sociale ressent par les grand-mères et les grand-pères dans les maisons de retraite, qui, comme les prisonniers, ne sont soudainement plus autorisés à recevoir la visite de leur propre famille et ne voient pas leurs petits-enfants grandir? Je peux vous dire, ces gens abandonnent ! Ils ont besoin de contacts sociaux pour leur santé!

En tant que médecin, je vous dis que dans de nombreuses situations un câlin, une conversation agréable ou une poignée de main amicale est plus important et curative que n’importe quel médicament. Mais c’est exactement ça que vous empêchez aux citoyens!

J’aime être médecin, et je l’exerce par conviction, maintenant ça me brise le cœur de voir tous ces gens malades de solitude et tristes car ils n’ont pas pu voir leurs proches depuis des semaines. En même temps, ils attisent la peur des personnes âgées du médecin et de l’hôpital. Nous n’avons jamais eu si peu de patients hospitalisés à cause d’un accident vasculaire cérébral ou d’une crise cardiaque – non, ils meurent à la maison de peur d’attraper le coronavirus. Même s’ils auraient pu être soignés avec la bonne thérapie et probablement sauvés.

Mais si le virus ne cause pas de mortalité, nous le faisons tout simplement nous-mêmes. Et notre mortalité par cancer augmentera également, car pour des raisons de capacité, il n’y a pas de coloscopie, pas de mesures préventives sensées et pas d’interventions inutiles, décrétés par le gouvernement.

Les hôpitaux et les cabinets des médecins généralistes sont au travail partiel dans tout le pays, récupèrent les heures supplémentaires ou anticipent les congés parce qu’ils n’ont rien à faire. Les patients souffrent parce qu’il n’osent pas se rendre à l’hôpital ou qui ne peuvent pas être traités en raison de vos décrets.

Pouvez-vous imaginer la souffrance que vos mesures causeront chez les patients souffrant de dépression ou de troubles anxieux, comment la solitude s’accumule chez les patients qui sont déjà déprimés, qui peu les mener jusqu’au suicide? À quoi ressemble une résistance respiratoire accrue à travers un masque pour une personne qui a peur ou un traumatisme ou à quoi cela ressemble-t-il si vous avez déjà des difficultés à respirer en raison d’une maladie et que vous devriez alors porter quelque chose comme ça?

Je vais vous donner un conseil: portez un masque jetable qui se ferme hermétiquement puis prenez les escaliers du Reichstag au lieu de l’ascenseur.

Savez-vous réellement ce qui se passe avec les plus faibles dans notre société, avec nos enfants? Comment c’est quand les enfants ne peuvent pas se défouler dans les aires de jeux? Comment c’est de ne pas rencontrer tes amis?

À quoi cela ressemble-t-il lorsqu’un parent a un problème de dépendance ou est sujet à la violence? Comment sont-ils traumatisés par le confinement ?

Oui, l’enseignement à domicile peut être une alternative dans des circonstances normales. Mais ce ne sont pas des circonstances normales! Les compétences de base sont acquises, en particulier à l’école primaire, dont certaines tombent à la trappe.

Je ne parle pas qu’aucun des enfants apprenne à lire ou à écrire. Non, je pense que vous devez considérer cela d’une manière beaucoup plus différenciée.

Les enfants de familles peu instruites sont cantonnés devant la télévision pendant cette période, ce qui entraîne un déficit de toutes les compétences scolaires. Les enfants de familles issues de l’immigration qui communiquent dans leur langue maternelle à la maison accuseront un retard dans l’apprentissage de l’allemand. Seuls les enfants des familles universitaires, où les parents peuvent encore être très protecteurs et craindre le Coronavirus, sont plus susceptibles d’être retardés dans leur développement social. Les enfants qui viennent de s’habituer à la garderie et qui sont maintenant pratiquement en pause doivent être réutilisés par la suite. Des processus réguliers et fixes sont très importants, en particulier pour les enfants.

Savez-vous réellement qu’il existe une étude de l’OMS de 2019 qui a examiné le confinement, la distance sociale et les restrictions de voyage et a constaté qu’elles sont inefficaces et sans aucune preuve médicale?

Savez-vous réellement que les taux d’infection ont déjà diminué de manière significative avant le confinement et avant les fermetures d’écoles et le nombre de contaminations que vous avez utilisées si souvent en dessous de 1, et le temps de doublement a depuis longtemps été dans la plage non critique?

J’étais fier de vivre dans un état moderne et cosmopolite. Je pensais qu’il était bon de pouvoir librement circuler en Allemagne, y compris au sein de l’UE.

L’Allemagne, terre de poètes et de penseurs, dans laquelle l’offre culturelle est si diversifiée, du théâtre aux concerts en passant par les musées – quelque chose pour tout le monde.

L’unité, le droit et la liberté sont la première ligne de notre hymne national. Mais qu’en reste-t-il?

Nous sommes enfermés dans notre propre pays! Nos droits ont été suspendus, jusqu’à nouvel ordre.

Chaque État fédéral établit des frontières intérieures allemandes, les voisins se dénoncent, l’Europe se scelle les uns les autres! L’armée patrouille déjà dans certains pays voisins. La culture est détruite, l’éducation et les droits bafoués! Ce n’est plus le pays dans lequel je veux vivre, où j’ai grandi! Ce n’est pas l’Europe, comme je l’apprécie.

Avec tous mes collègues qui ont signé sur la feuille au verso, je demande donc la restauration immédiate de tous les droits fondamentaux et le retrait de l’état d’urgence, la fin immédiate du confinement avec une ouverture illimitée de tous les magasins, y compris les bars et les restaurants.

L’autorisation de tous les événements publiques prévus,

Ouverture d’institutions culturelles telles que musées, théâtres, cinémas et similaires,

L’ouverture de tous les clubs, gymnases et piscines,

L’ouverture immédiate de toutes les aires de jeux pour enfants, garderies et écoles – totalement, pas petit à petit –

Vos excuses publiques au docteur Wodarg, au professeur Bhakdi, au professeur Streeck et à tous les autres collègues que vous avez dénoncés et discréditée !

La formation d’un panel d’experts indépendants pour enquêter et clarifier pleinement les événements entourant le virus Coronavirus !

Une suppression immédiate de l’exigence du masque,

L’annulation de l’éventuelle obligation vaccinale !

De plus, nous exigeons enfin des salaires raisonnables pour le personnel âgé et infirmier! La fin des économies dans le secteur de la santé au détriment de nos patients!

Concernant le gouvernement, je n’ai qu’une chose à dire:

Mme Merkel, M. Spahn, démissionnez et prenez la responsabilité de tout ce que vous y avez fait!

Vous avez fait sermon au Pays et à vos électeurs, sermon que vous avez violé de la pire des manières! Vous avez menti, trompé et trahi votre propre peuple! Vous devriez avoir honte de ce que vous avez fait !

Cordialement

Dr Katrin Haas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 16 =