Stratégies de survie - Les graines germées, alimentation de survivaliste.
Alimentation - Santé

Les graines germées, alimentation de survivaliste.

Les graines germées, alimentation de survivaliste.

Les graines germées, alimentation de survivaliste.

On fait des plans d’évacuation, on réfléchis à différents moyens d’alimentation, chasse, pèche, cueillette; mais on en oublie une, les graines germées! Il est vrai que les graines germées font parties des sources de vitamines fraîches par excellence, mais elle est souvent ignorée.

En fait « cultiver » ses propres graines germées permet de disposer d’une source de vitamines fraîches en situation de crise. Il faut reconnaître que c’est une bonne base de survie.

On en parle pas beaucoup

Il faut souligner que personne n’en parle. Les graines germées ne sont jamais ou rarement évoquées comme alternative complémentaire. Étant donné que c’est si facile à mettre en place, ne vous privez pas de cette source alimentaire surtout en cas de crise. Par ailleurs on est quasi sûr d’en disposer tous les jours.

Nul besoin de terre

Peut-être vous en faites déjà, ou avez-vous entendus parler de graines germées. Quoi qu’il en soit, il est tout à fait possible de «cultiver» vos propres graines germées.

Il faut souligner qu’en situation de survie en forêt on peut également faire germer des graines. Nul besoin de terre, il suffit de disposer de graines à faire germer, d’une bouteille PET coupée et un bout de gaze ou d’une chaussette propre et d’une ficelle ou élastique.

Les graines germées, alimentation de survivaliste.

C'est possible même en situation d'évacuation

Si vous avez de la place pour en transporter dans/sur votre véhicule d’évacuation des plateaux germoirs peuvent aussi être utilisés.

Intéressant si vous restez en ville.

Cette solution peut aussi et surtout être intéressante pour celles et ceux qui restent chez eux.

Non seulement les graines germées sont nutritives mais très rapides à produire, il faut compter environs 4 à 5 jours en fonctions des graines choisis.

Une source de vitamines fraîches par excellence !

En effet semer des graines à germer lors de l’effondrement, peut être une source de vitamines de fibres et de minéraux d’excellente qualité nutritive. Les graine germées font partie des aliments «Biogéniques». Ces aliments regorgent d’énergie et vitalité. En plus vous pouvez en avoir de fraîches tous les jours, il suffit de vous créer une rotation des semis.

les graines germées ont la capacité de régénérer

Une étude du Dr Szekely démontre que les graines germées ont la capacité de régénérer et de revitaliser le corps humain. Elles contiennent un énorme potentiel énergétique qui vont recharger

les batteries du corps.

Si vous disposez de graine germées lors de l’effondrement, vous aurez des aliments vivants et riches en VITAMINES : A/E/D/K/B, de minéraux ( phosphore, magnésium, potassium, fer, calcium, etc). Mais elles sont aussi source d’antioxydants, acides aminés et de fibres alimentaires.

Il est plus intéressant de consommer des graines germées, que simplement les graines.

En germant, les graines vont décupler leur quantité de vitamines et de minéraux.

  • La vitamine C augmente de 600%
  • La B6 de 500%
  • B5 de 200%
  • La biotine de 50%
  • L’acide folique de 600%

Les graines germées ont énormément d'avantages

Pour les survivalistes urbains ou campagnards, se nourrir de graines germées à énormément d’avantages. Le bénéfices que l’on peut en tirer sont inestimables.

Voici quelques-uns que les graines germées apportent :

  • Renforcement du système immunitaire
  • éliminer ses graisses excédentaires
  • Reconstitution/régénération des cellules et des tissus
  • Alliées de notre système nerveux
  • Régénération de l’organisme
  • Entretien des muscles et des os
  • Augmentation de la vitalité
  • Etc…

Quelles graines choisir ?

Le choix des graines est vaste, cependant on peut répartir les graines en 4 grands groupes:

  • Légumes et herbes: Alfalfa, radis, carotte, brocoli, fenouil, basilic, choux rouge,
  • Céréales: blé, orge, seigle, épeautre, avoine, quinoa, sarrasin, millet, etc.
  • Légumineuse: lentilles, haricots mungo(soja), pois chiches,
  • Oléagineuse: tournesol, sésame, amande

Mise en garde

toutes les graines ne sont pas comestibles germées ! Ainsi les graines de tomate, d’aubergines, sont toxiques et ne doivent pas être consommées.

Les graines faciles à «cultiver»

  • Luzerne Alfalfa
  • Fenugrec
  • Lentilles
  • Haricots mungo
  • Brocolis
  • Choux rouge
  • Blé
  • Radis

pour ma part, j’apprécie les mélanges de graines.

Comment faire ses propres graines germées ?

Avoir vos propres graines germées est donc possible et très facile à faire. Il faut très peu de matériel.

Les 4 étapes d'une germination réussit

Une source de vitamines fraîches par excellence !

 

 

Faites tremper vos graines dans l’eau pendant une nuit. Ça va déclencher le processus de germination.

Versez l’eau de trempage et rincer les graines à l’eau claire. Attention n’utilisez que le l’eau potable. Préparée s’il le faut. (L’eau est précieuse)! L’eau de trempage peut servir d’engrais d’arrosage au jardin par exemple).

Par la suite ne laissez pas les graines dans l’eau, mais laissez les égoutter comme sur l’image ci-contre.

Les graines germées, alimentation de survivaliste.
Les graines germées, alimentation de survivaliste.

Rincez vos graines à l’eau matin et soir pendant environ 2 à 4 jours, en fonction du temps de germination des graines.

Prenez soins des graines, évitez de les secouer trop fort lors du rinçage arrosage. Pensez à récupérer l’eau de rinçage, pour arroser le jardin par exemple.

 

 

Dès que les germes ont atteints quelques millimètres on peut les consommer.

Les images ci-dessous sont intéressantes du fait qu’on vois très bien les germes. Ce sont des graines germées de :

Les graines germées, alimentation de survivaliste.

Haricot Mungo

Brocolis

Fenugrec

Les jeunes pousses

Il arrive qu’on appelle des jeunes pousses, graines germées. Ce qui n’est pas tout à fait juste. Les jeunes pousses ont certes gardées leurs fraîcheur et croquant, mais ont perdues une partie des éléments nutritifs. Cependant les jeunes pousses sont aussi très bons et apportent encore beaucoup d’énergie et vitamines.

Les images ci-dessous illustres bien ce qu’on appelle jeunes pousses. Dans l’exemple ici y à des jeunes pousses de :

Les graines germées, alimentation de survivaliste.
Les graines germées, alimentation de survivaliste.

 Radis

Betteraves

Cresson

Quelques graines à la loupe

Les lentilles sont facteur d’énergie

Les lentilles sont une mine de protéines et de glucides. Elles contiennent environs 25 % de protéines et environs 55% de glucides. Cette composition est un excellent apport énergétique.

Le Haricot Mungo favorise la digestion

Les graines germées de Haricot Mungo contiennent les 10 acides aminés essentiels. Tandis que sa teneur en fibres, facilitent le transit intestinal.

L’alfalfa, booste le système immunitaire

L’alfalfa est très populaire et de loin la plus utilisée. Par ailleurs, les graines germées d’alfalfa sont riches en vitamine B9, indispensables au bon fonctionnement du métabolisme. La vitamine B renforce le système immunitaire, la D compense la fatigue.

Le brocoli, l’antioxydant par excellence

Grâce à ses composés soufrés entre autre le sulforaphane, ainsi que les antioxydants, font du brocoli un puissant aliment santé. Finalement, les graines germées de brocoli couvrent l’apport quotidien recommandé en vitamine C

Le fenugrec,un excellent fortifiant

Riche en minéraux et vitamines, le fenugrec fortifie l’organisme. Les graines germées de Fenugrec diminuent le taux de sucre dans le corps et le taux de mauvais cholestérol. Elle apaise les troubles gastriques

Conclusion

L’idée de cet article est de vous proposer une alternative alimentaire. Toutefois, elle est surtout intéressante pour celles et ceux qui ont choisis de rester chez eux pour passer la crise. Les autre trouverons des plantes sauvages pour compenser.

Mais il ne faut pas oublier que les survivalistes qui ont décidés de se réfugier en forêt peuvent aussi utiliser cette source alimentaire. Surtout en automne/hiver. Et parce qu’il ne faut pas beaucoup de matériel pour faire germer des graines.

Il faut souligner que les graines germées se consomment crues. Donc pas besoin de feu, aucun risque d’être trahi par les odeurs. Si on arrive à mettre en place une rotation, on est quasiment assuré de disposer de graines germées tous les jours.

Finalement, c’est une alternative à ne pas négliger, je vous encourage même à l’intégrer dans votre stratégie. Je vous suggère toutefois de faire votre stock de graines dès maintenant. Ainsi vous élargissez vos possibilités  sur le plan alimentaire.

Les graines germées, alimentation de survivaliste.

Qu’en pensez-vous? Les graines germées, alimentation de survivaliste, oui ou non ?

Que Yéshoua Ha'Maschiah Vous Garde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 2 =