L'eau un enjeu après l'épidémie
Alimentation - Santé

L’eau un enjeu après l’épidémie

L'eau un enjeu après l'épidémie

L’eau un enjeu après l’épidémie au Covid-19, il est vrai qu’aujourd’hui on risque d’avantage la quarantaine qu’une évacuation en forêt. Cependant je vous invite quand même à garder vos sacs prêts, on ne sait jamais…Sur l’ancien blog (piraté) j’expliquais en détails le traitement de l’eau.

Toutefois, je pense que celles et ceux qui ont une BAD n’ont pas besoin de plus d’alerte pour aller dans leurs Base Autonome.

Pour les autres

En complément de faire un stock d’eau et d’alimentation, prévoyez aussi un ou des filtres, pour filtrer l’eau.

Abstenez vous de boire l’eau des puits ou des sources douteuses comme celles sur les images ci-dessous

L'eau un enjeu après l'épidémie
L'eau un enjeu après l'épidémie

Syrop Quelle

Camillenkopf

L'eau un enjeu après l'épidémie

Ces points d'eau sont peu sûr

Ces sources sont situées en plaine très proche de champs agricoles et proche du Rhin, il y a donc de fortes chances que ces eaux sont polluées. Avec l’agriculture intensive il est presque sûr que l’eau des puits est aussi polluée avec des pesticides ou autres agents chimiques.

Un point de départ

En fait, le Coronavirus n’est que le point de départ vers quelque chose. Il y avait un avant et il y aura un après Covid-19.

C’est plutôt ce après qui m’inquiète. Pour deux raisons

  • On ne sait pas si les approvisionnements vont reprendre normalement après.
  • Si ce virus engendre une crise économique mondiale, un mois de stock ne sera certainement pas suffisant.

Réduisez vos protions

Je vous invite donc de commencer à réduire vos quantités d’eau, apprenez à RATIONNER dès maintenant, pour que vos réserves dures aussi longtemps que possible. Mais et c’est là le sujet de cet article, prévoyez un système de filtration de l’eau.

Il en existe des centaines de différents, je pense qu’ils se valent. Chacun doit faire avec ses moyens, donc mieux vaut avoir un filtre paille que rien du tout. C’est peut être aussi le moment d’arrêter de vouloir une Ferrari, même si une Renault fait l’affaire.

Équipez vous avec au minimum un système de filtration.

En ce qui me concerne

j’ai fait un choix stratégique basé sur la mobilité, c’est à dire des filtres pailles, et des filtres pompes compactes et légers, pouvant filtrer jusqu’à 3000l chacun.

3000 litres par filtre pompe équivaut à la consommation d’un an pour 3 personnes, à raison de 3 litres/jour.

Durant un effondrement on aura vite oublié les 4 douches journalières s’il faut chercher de l’eau à Péta Aux Schnock et de devoir  la porter sur de longues distances, on connaîtra le confort que nous avions.

L'eau un enjeu après l'épidémie
L'eau un enjeu après l'épidémie

Filtre pompe, avec le nécessaire de nettoyage et un jeu de joint de rechange

Filtre «paille», avec les accessoires.

L'eau un enjeu après l'épidémie

Équipez-vous aussi bien que vous le pouvez.

À ce qu’il paraît chez nos voisins allemands il y à déjà certains filtres en rupture de stock.

Ne vous préparez pas uniquement pour le pendant; mais aussi pour l’après épidémie. C’est presque impossible qu’une telle épidémie ne change pas le monde d’après.

Nettoyez

Nettoyez votre filtre si :

  • Vous avez filtrés de l’eau chargée en particules
  • Vous prévoyez ne pas l’utiliser le lendemain
  • La filtration devient difficile car filtre bouché

Augmenter sa durée d'utilisation

La quantité maximum d’eau filtrable avec un filtre n’est pas trop modifiable, cependant en pré-filtrant une eau avec des particules en suspension, augmente considérablement de durée de vie des composants et évite donc des nettoyages fréquents, pensez-y.

L'eau un enjeu après l'épidémie

Pré-filtrage d’une eau chargée en particules en suspend. Pour cela je prend une bouteille en plastique et je me fabrique un filtre de fortune. Gravier, sable, herbes, feuilles, charbon de bois, etc. Attention ce genre de filtre ne supprime pas les bactéries ni les virus, juste les saletés.

Le but, ne pas boucher le filtre pompe ou le filtre paille. Utilisez directement le filtre paille si vous êtes vraiment vraiment déshydrate, sinon faite bouillir votre eau après l’avoir filtrée. Elle doit rester sur le feu au minimum 2 min après être entrée en ébullition sinon ça ne sert à rien.

À gauche l’eau recueillis près de la Syrop Quelle un peut trouble puis je l’ai pré-filtrée avec un filtre improvisé. À droite le résultat. Mais attention, cette eau clair n’est pas bonne à la consommation. Il faut maintenant la filtrer et si possible la bouillir.

Si certaines bactéries peuvent au pire donner des maux de ventre et une bonne diarrhée, d’autres peuvent être fatales. Les virus sont encore pires.

Rappelez-vous lors d’un effondrement ou d’une évacuation une simple diarrhée peut se transformer en cauchemar.

 

 

 

Ce qui est paradoxal, est qu’on manque d’eau et une diarrhée déshydrate… Soyez vigilants, il est préférable de prendre 5 min pour bien préparer son eau que de chopper une bactérie ou pire un virus.

Pour conclure

Dans une situation d’effondrement, ne prenez aucun risque ! Vous n’êtes pas Rambo ni Bear Grylls. À Hollywood et en télé-réalité on peut prendre des risques parce qu’ils y à des équipes médicales sur place ou assez proches. Par contre vous serez seuls avec votre équipe, alors les risques c’est NON. Mieux vaut mettre un peu plus de temps en sécurité que de prendre des raccourcis «casse cou».

Rappelez vous, la moindre blessure peut être fatale. Avec l’eau c’est pareil. Si vous avez lu le premier E-Book sur les stratégies survivalistes vous savez de quoi je veux parler.

Que YESHUA HA’MASHIAH vous bénissent et protège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 8 =