Stratégies de survie vous invites à vous préparer . L'effondrement arrive, mais en perfectionnant ces 8 compétences, vous augmentez vos chances de survie.
Pratique

8 compétences à acquérir avant l’effondrement.

8 compétences à acquérir avant l'effondrement.
8 compétences à acquérir avant l'effondrement.
8 compétences à acquérir avant l'effondrement.

8 compétences à avoir lors de l'effondrement.

8 compétences à acquérir avant l’effondrement, pour se préparer pour une crise est un processus sans fin. Même très bien préparée on peut encore améliorer des choses sur ses plans ou dans ses expériences. La Survie peut dépendre d’un détail.

Tester de temps à autre ses compétences, est toujours une bonne chose. Si on le fait de manière cohérente et ludique, on a une grande avance sur les autres tout en gardant un coté jovial et ceux même si la raison première de cette préparation est une crise plus ou moins grave qui se profile à l’horizon.

Dans cet article j’ai listé les 8 compétences à acquérir et à perfectionner avant l’effondrement. Si vous êtes depuis peu à vous intéresser à la survie en cas de crise, alors il est impératif d’apprendre ces compétences rapidement et de les affiner plus tard.

Il n’est pas obligé de faire ces choses parfaitement mais d’en maîtriser les gestes.

Cette liste est sûrement incomplète, mais elle vous donnera un bon départ et de bonnes idées sur les compétences dans lesquels votre plan de survie doit être développé ou amélioré.

#1 La forme physique

J’ai placé ce point en premier parce que sans forme physique, il y à peu de chances de survie. Cela peut surprendre certains surtout ceux qui ont comme plan de partir avec leur voiture ou camion.

Mais supposez que le véhicule tombe en panne ouest inutilisable après avoir percuté un sanglier. Vous serez alors obligés de porter vos affaires, sac au dos. Sans un minimum de forme physique ça sera très difficile, encore plus en région montagneuse.

 

Il ne s’agit pas de vous transformer en athlète de haut niveau, mais plutôt en une personne qui peut marcher quelques kilomètres sans peine avec son sac à dos chargé.  Qui sait peut être même porter une charge supplémentaire de quelqu’un qui est moins en forme.

Aucun entraînement rigoureux n’est nécessaire. Il suffit de faire régulièrement une marche avec l’équipement que vous penser emporter le jour J, et d’alterner avec quelque exercices fitness/musculation pour vous maintenir raisonnablement en forme.

#2 Connaître la médecine naturelle

8 compétences à acquérir avant l'effondrement
8 compétences à acquérir avant l'effondrement

Lors de l’effondrement, les médicaments seront rares. Vous pouvez en stocker, mais à un moment donné, ils vont s’épuiser ou seront périmés, bon d’accord mieux vaux périmé que rien. Parmi ces 8 compétences à acquérir celle-ci fait partie des plus importante.

Néanmoins, je vous encourage vivement à vous intéresser à la médecine par les plantes. Il y à beaucoup de maladies que l’on peut soigner avec des plantes. Apprenez par exemple à faire vos huiles essentielles et vos teinture vous même. Apprenez à faire à récolter et à sécher des feuilles, des racines et à les stocker de manière convenable et durable.

Comme pour la forme physique, inutile de devenir expert en botanique, le simple fait de savoir ce dont vous pouvez avoir besoin et de faire votre apprentissage en ce sens.

Il est intéressant de connaître les pathologies et les plantes qui sont adaptés à leur soins.

Note importante :

Tant qu’il ne s’est rien passé, ni crise, ni effondrement, continuez de consulter un doc. Mais le jour où ça se dégrade et qu’il n’y aura plus de médicaments disponibles, vous serez heureux d’avoir ces 8 compétences dans vos baguages.

#3 savoir faire les premiers soins.

 

 

En fonction de la durée de l’effondrement, il est presque certain qu’à un moment ou un autre on se blesse. Je ne parle pas d’une écharde dans la main ou une petite coupure avec un couteau, non on parle d’une bonne blessure, une jambe ou un bras cassé, une plaie infectée, etc. Pour faire face à cela il est conseiller de savoir faire les premiers soins pour soi-même ou les autres.

8 compétences à acquérir avant l'effondrement

#4 Savoir identifier des plantes

8 compétences à acquérir avant l'effondrement
8 compétences à acquérir avant l'effondrement
8 compétences à acquérir avant l'effondrement

Les champignons également

8 compétences à acquérir avant l'effondrement
8 compétences à acquérir avant l'effondrement
8 compétences à acquérir avant l'effondrement

Dans la continuité du point N°2, apprenez à identifier sans faute les plantes. Choisir une mauvaise plante est peut-être le dernier choix que vous ayez fait. Dans cette section il s’agit de faire la différence entre feuilles de muguet et ail des ours. Souvent ils poussent ensembles ou très proches l’un de l’autre, une confusion est vite arrivée. Parmi les plantes toxiques toutes ne sont pas mortelles. Les effets dépendent aussi de la quantité absorbée, mais dans une situation dégradée il n’est pas bon être arrêté par une diarrhée. En plus d’être mal et faible, une diarrhée entraîne souvent la déshydratation et l’eau est tellement précieuse.

Cet exemple montre bien qu’un incident presque banal en temps normal peut très vite tourner au drame dans une situation de survie.

Si vous ne connaissez absolument rien en plantes, commencer par des plantes avec lesquelles le risque d’erreur est très faible. Lisez des livres ou participez à des stages découvertes des plantes.

 

S'avourer en apprenant, les tartes aux fleurs.

Ci-dessous quelques images des sorties que j’ai organisés

La découverte ou plutôt la ré-découverte des plantes peut aussi provoquer du plaisir immédiatement. On a pas besoin d’attendre l’effondrement pour savourez une bonne tarte aux fleurs.

8 compétences à acquérir avant l'effondrement.
8 compétences à acquérir avant l'effondrement.
8 compétences à acquérir avant l'effondrement.
8 compétences à acquérir avant l'effondrement.
8 compétences à acquérir avant l'effondrement.
8 compétences à acquérir avant l'effondrement.
Il faut reconnaître que que ça donne envie.

#5 l'abattage ou la chasse.

8 compétences à acquérir avant l'effondrement

Sacrifier un animal pour sa survie est peut être l’acte le plus difficile de nos jours. Moi-même qui avait l’habitude de l’abattage de cochons, de poules et de lapin avait beaucoup de mal à la reprise. C’est simple à comprendre en élevant ses poules et ses lapins par exemple on s’y attache aussi.

Mais ça ne sert à rien de les laisser courir jusqu’à la fin. Je pense qu’une situation de famine à forcer tous ceux qui n’ont pas franchis le cap.

Le sacrifice devrait se passer dans le plus grand respect et de manière très rapide. Il est inutile de faire souffrir l’animal, plus il sera calme plus la viande sera bonne.

Ensuite une fois qu’il est mort, il faut aussi connaître

les gestes à faire pour le dépouiller, le vider, le découper.

Le simple fait de vider un poulet d’une mauvaise façon peut gâcher toute la viande.

Mais aussi de valoriser certains «déchets» comme les plumes ou les peaux.

#6 Apprendre à cuisiner avec un feu de bois

8 compétences à acquérir avant l'effondrement

À l’heure du tout électrique et domotique, faire la cuisine est devenue «old school». Les supermarchés regorges de plats tout prêts, une minute de micro ondes et hop un p’tit ragout pour midi…

Sauf qu’en cas de crise, on risque fort bien que toutes ces facilitées seront inaccessibles.

Il est donc nécessaire de ré-apprendre les techniques de Mamie. Il y à une nette différence entre cuisiner sur une plaque électrique et sur une cuisinière à bois

Je conseille même d’aller plus loin d’apprendre à cuisiner directement sur un feu de camp, à même la flamme. Cette solution n’est pas utile là, maintenant, elle prendra tout son sens s’il fallait évacuer et se réfugier quelque part où il n’y à pas de moyens de cuisiner, en forêt par exemple.

Devenez expert sur une cuisinière à bois est déjà un bon début, préparer les aliment sur le feu demande une certaine attention et un peu de savoir faire.

#7 Apprendre le bricolage au sens large du terme.

8 compétences à acquérir avant l'effondrement
8 compétences à acquérir avant l'effondrement
8 compétences à acquérir avant l'effondrement

Il se pourra bien qu’au moment de la crise, les artisans seront dans l’incapacité de venir faire vos réparations. Il est donc important de savoir remplacer des tuiles ou de réparer une fuite d’eau.



La même règle vaut ici, il n’est pas question de devenir meilleur ouvrier de France, mais d’acquérir un savoir faire dans un domaine ou deux.

Si vous avez réellement deux mains gauche ça sera compliqué à moins de faire partie d’un groupe de survivalistes. Le mieux étant quand même de pouvoir échanger les services. Il existe aussi le service de protection du groupe, donc admettons qu’une personne n’a pas les mains de bricoleur, il pourrait peut-être faire gérer la sécurité. À vous de faire vos plans.

#8 Apprendre à se défendre

8 compétences à acquérir avant l'effondrement

Je ne suis pas pour le fait de s’armer jusqu’aux dent et penser résoudre tous les problèmes par la simple force des armes.

Mais je ne vais pas me laisser faire. Si vous avez la possibilité de vous armer, en toute légalité bien sûr. nous n’en sommes pas encore à l’ère de Mad Max.

À vous de voir comment vous voulez faire face aux attaques et pillages qui seront monnaie courante.

Ayez un bon stock de munition et surtout ne les gaspillez pas. Pour la chasse on peut opter pour d’autres solutions et donc économiser des balles, qui pourraient peut-être sauver la vie.

Pensez aussi à sécuriser votre maison ou votre appartement. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article.

Laissez moi en commentaires, ce que vous prévoyez de faire lors de l’effondrement ? 

Faudrait-il rajouter quelque chose ?

Que Dieu vous garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 11 =